Entre folk et chanson, ce duo féminin, auteures, compositrices, interprètes, plein de peps, nous distille une poésie du quotidien rafraîchissante, festive, acoustique, livrée sans artifices avec pour seul mot d’ordre le plaisir de partager…!

Sur scène la vie d’Aline est actuellement accompagnée par ses deux complices musiciens, Manuel Gonzalez à la contrebasse et Laurent Maurizio aux percussions.

La vie d’Aline : deux « faiseuses » d’histoires (les leurs, les nôtres) qui jouent avec les mots et la musique, un univers, 14 ans d’existence, 3 albums, un 4ème en écriture, 3 spectacles créés, un conte musical, des scènes un peu partout en France totalisant plusieurs milliers de spectateurs, un soutien et de supers retours de nombreuses radios en région…

La vie d’Aline, c’est d’abord un concours de circonstances, la rencontre de deux auteures- compositrices-interprètes de la région lyonnaise, Brigitte et Sophie. Et des points communs, des évidences, pour la musique, l’écriture, la création, l’envie d’échanger, de faire naître autant de rêves que de possibles… C’est bien le mot « partage » qui définit le mieux La vie d’Aline. On ajoutera sincérité, générosité, émotion, sourire, tonicité, fraîcheur, plaisir de chanter, avec une formidable envie d’aller plus loin, de se tourner vers des jours meilleurs.

C’est aussi la rencontre avec Claude Salmiéri (qui a travaillé avec Yves Simon, Magma, Michel Berger, Peter Kingsberry, et accompagné Lalo Schifrin, Robben Ford, Francis Cabrel, Véronique Sanson…), devenu ange tutélaire du duo, dont il assure la direction artistique. Entre folk et chanson, balade et festif, La vie d’Aline et ses complices musiciens nous délivrent une poésie du quotidien, nature, réaliste, tendre, facétieuse et créative, un répertoire coloré, sans chichis ni artifices, très acoustique, mélodique et positif, pop (au sens populaire), porté par deux voix en parfaite harmonie, claires et agréables.

La vie d’Aline, côté albums, c’est « En saluant le destin » sorti en 2006 et distribué nationalement, c’est aussi « Voici l’histoire » en 2008, et « Comme un message » en 2014 réalisés avec Claude Salmiéri. C’est enfin « Théo et le livre aux pages blanches », un conte musical paru en mars 2019, par lequel le duo persiste et signe. Tout en demeurant fidèle à leur identité musicale, les filles se conjuguent au présent, s’ouvrent à de nouveaux horizons pour exprimer leurs envies, leurs passions…

Côte scènes, leur lieu de prédilection, les filles en ont charmées plus d’une : Le Sentier des Halles (Paris), La Bourse du Travail (Lyon), L’Adagio (Thionville), Salle Paul Garcin (Lyon), L’Auditorium L’Escale (Le Creusot), Centre culturel Jacques Prévert (Limoges), L’Art Scène (Grenoble), Théâtre du Chien qui fume (Avignon), Quais Guinguettes (Lyon), Le Sémaphore (Clermont-Ferrand), La Fiesta (Poitiers), L’Atmosphère internationale (Dijon), Festival Chantons sans la pluie (Lyon), 16èmes Rencontres de la Chanson française (Cébazat- Clermont Ferrand), Fnacs de Dijon, Metz, Lyon Bellecour…