Né dans une famille de musiciens et de comédiens, Adeion grandit dans le chaudron des Arts multiples. Bercé par tout style de musique, d’Ennio Morricone à Nougaro en passant par Barbara, il surprend ses parents avec une commande au Papa Noël à l’âge de 7 ans : « Je voudrais juste un disque de Vladimir Cosma et de Michel Berger ».

Ses journées et soirées sont rythmées par des moments musicaux ou des répétitions à la maison, allant du Jazz à la musique classique.

Son premier pas dans la musique anglaise se fera  grâce à la découverte de l’album « Parachutes » de Coldplay et du « Live at Wembley ‘86 » de QUEEN.

En 2012, il devient membre de la SACEM avec ses six premières chansons.

 En 2016, le jeune avignonnais obtient son diplôme de journaliste à Lannion, qu’il accroche sur le mur de sa chambre où il écrit : « À se servir uniquement en cas d’urgence », et se consacre enfin, dit-il, entièrement à « SA » musique.

Après une année à Londres où il jouera dans les pubs et dans la rue, il profite de la richesse et de la proximité du public. Les scènes ouvertes du « Halfway House » à Sevenoaks resteront pour lui un souvenir particulier et riche de sens. À son retour en France, il réalise son premier EP « Diversity